Enceinte de Mia

Entre grossesse et études d’infirmières

Voici un article sur mon parcours scolaire, comment j’en suis arrivée la, comment j’ai allié ma grossesse et mes études d’infirmières.

MON PARCOURS SCOLAIRE :

J’ai eu un parcours scolaire des plus basiques, des années de collège et lycées réussies avec à la clé un bac ST2S. J’ai continué sur 2 préparations au concours infirmiers (oui il m’en a  fallut deux pour avoir le précieux sésame…). Puis me voilà admise à l’école de Pau ! C’est partie pour une nouvelle aventure à plus de 200km de chez moi…

LES ETUDES D’INFIRMIERES SONT-ELLES VRAIMENT DIFFICILES ?

Voici une question qui revient très régulièrement ! Mais est-ce que les études d’infirmières sont difficiles ?

On ne va pas se mentir, le rythme n’est pas facile, mais c’est largement surmontable quand l’envie est là ! Il faut savoir jongler entre les stages avec des professionnels parfois fatigués, voir même épuisés, qui n’ont plus envie d’apprendre leur métier à leurs prochains et les cours dont il faut être assidue !

Pour ma part, devenir infirmière à toujours été un rêve, une vocation ! Ces années d’études, ont été pour moi, les plus belles ! Tellement de rencontres, de rires, de pleurs, que je n’oublierai jamais !

 

Le travail d'infirmière

ALLIER GROSSESSE ET TROISIEME ANNEE

J’ai rencontré Romain dès ma première année d’étude. Nous nous sommes mis ensemble au début de ma deuxième année ! Tellement perturbé que ce trimestre là, j’ai raté tous mes partiels… Fin de ma deuxième année, je décide de stopper la pilule ! On se dit à ce moment là que nous aimerions que je finisse mes études enceinte (donc début de grossesse mars/avril). Mais ce genre de choses ne se décide pas et ne se prévoit pas !!

SURPRISE ! Mia se loge en moi à la mi octobre ! Et là un million de questions apparaissent ! « Comment je vais faire pour finir mes études ? » «  Est-ce que je fais un report d’années ? »…

Je décide de continuer avec le soutien de mes professeurs, de mes amis et de ma famille ! Je me répétai sans cesse « Ne lâche pas si proche du but » ! Les premiers mois sont difficiles, je fini fatiguer mon premier stage de troisième année, et les semaines qui suivent allié les maux de grossesse (nausées, vomissements…) avec les cours se fait de plus en plus compliqué ! Ouf les vacances de Noël sont là ! A 5 mois de grossesse, je débute mon deuxième stage (l’avant dernier), mais dès les premières semaines, le fait de rester debout, ainsi que l’intensité du travail se fait trop compliqué, le gynécologue ne veut pas que je continue ! Et là, mon rêve d’être diplômée en même temps que mes amis s’envole… je ne serai pas infirmière à la fin de l’année… la pilule est difficile à avaler !

Je décide tout de même de m’accrocher et je continue les cours ! Je passe mes partiels, mais surtout bûche sur mon mémoire ! En juin, à 8 mois de grossesse, je rends avec beaucoup de fierté mon mémoire. Je passe en suivant mon oral que je réussi avec brio… Quelques semaines après, le 17 juillet 2018, 3 jours avant la remise des diplômes, je donne naissance à Mia, mon premier amour.

Les vacances d’été passent, mes 10 semaines de congés maternité également ! Oui même pendant les études nous avons le droit à tous les avantages…

Mia a 2 mois et demi que je dois reprendre le chemin de l’école ! Je ne retournerai plus jamais en cours, j’ai réussi tous mes partiels. Il me manque seulement mes quinze semaines de stages pour valider mon diplôme. Alors malgré la fatigue des premiers mois, l’envie de rester auprès de son bébé, je m’accroche ! Ces quinze semaines ont été certainement les plus dures, autant physiquement que moralement ! Elles ressemblent à un temps plein, week-end et jours fériés.

Diplômée with bébé
Le jour de ma remise de diplôme

Et me voilà, le 07 mars 2019, ce jour dont j’avais rêvé des dizaines de fois. Cela a été 3 années et demie de dure labeur, semé d’embûches, rempli de doutes, de pleurs, de remise en question, mais cela a été surtout 3 années de bonheur, de rire, et de rencontres. Ces 3 années riches en émotion m’auront fait rencontrer l’amour, et auront vu naître les 2 plus beaux yeux du monde. Il n’a pas toujours été facile de gérer la grossesse en 3ème année , mais surtout de reprendre ses études après la naissance de son enfant. Je me suis demandée des milliers de fois qu’est ce que je foutais là, pourquoi je n’arrêterai pas… puis je me suis souvenue d’où je venais, de la raison pour laquelle j’avais commencé ! Et aujourd’hui je peux le dire : JE L’AI FAIT !!!

Si je n’ai qu’un seul conseil à vous donner, ne lâchez JAMAIS vos rêves ! Donnez tout ce que vous avez pour y arrivez, le travail et l’envie paye toujours ! Croyez en vous !

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *